Menu

HISTOIRE

1955

LES FONDATEURS

C’est cette année-là que Pietro Cavagnino et Antonio Gatti fondirent leur atelier. Ils conçoivent et construisent à l’époque de petites machines semi-automatiques qui aident les caves au cours du processus d’embouteillage. Ce sont des années de pionniers : Canelli est alors la capitale italienne du vin et du secteur de la mécanique appliquée à l’œnologie, désormais en pleine expansion.

1956

LA PREMIÈRE ÉTIQUETEUSE

Les besoins en matière de conditionnement automatique ne cessent d’augmenter. Pietro et Antonio créent la première étiqueteuse qui portera leur nom : Cavagnino & Gatti. Les composants sont fabriqués de manière artisanale, une partie de la transmission mécanique est récupérée au départ d’un véhicule militaire américain et le moteur est en fonte, portant la marque Ansaldo. Aujourd'hui encore, cet extraordinaire exemplaire est conservé à l'entrée de l'entreprise.

1961

L’AUTOMATISATION EN LIGNE

Les années ‘60 ont été marquées par l'innovation et le développement. La CG 61/D voit le jour, le premier grand succès de Cavagnino & Gatti : plus de 4.000 exemplaires seront vendus dans le monde. C'est l'un des tout premiers exemples d'étiqueteuse automatique dans une ligne d’embouteillage : compacte, polyvalente, capable de traiter jusqu'à 3 étiquettes simultanément. Elle sera construite et mise à jour pendant les 30 années qui suivirent.

1964

LE MUSELET INCORPORÉ

La firme Cavagnino & Gatti produit la CG 64, destinée aux bouteilles de vin mousseux et de champagne, capable d'étiqueter et de refermer les muselets de manière simple et efficace. Les ventes connaissent une croissance exponentielle, notamment en France et en Italie. L'entreprise s’affirme comme étant l’une des principales entreprises vinicoles de Canelli, où sont formés les futurs techniciens de la région.

1972

ÉVOLUTION ROTATIVE

De 2 000 à 4 000 bouteilles à l'heure, voilà le défi. C’est ainsi que naît la CG 72, qui ouvre à Cavagnino & Gatti les portes du marché représenté par les entreprises de très grandes dimensions : rapidité et efficacité. Le système cinématique de collage est réalisé de manière totalement innovatrice et originale.

1974

UNE PHOTO SPÉCIALE

Le transport de notre étiqueteuse à Riccadonna, par le dernier charretier de Canelli.

1978

LE MAGASIN FIXE

Antonio Gatti quitte l'entreprise, les activités demeurent sous la direction de Pietro Cavagnino. Un système de prélèvement d'étiquettes à partir d'un magasin fixe est conçu pour les étiqueteuses à colle froide, qui peut être alimenté par l'opérateur, sans interrompre la production : la production passe de 4.000 à 10.000 pièces par heure avec le CG78.

1980

LA ROTATIVE COMPACTE

Les fils de Pietro Cavagnino, Mario et Bruno, entrent dans l'entreprise. Entre-temps, le marché des petits producteurs demande les contre-étiquettes et Cavagnino & Gatti répond à ces attentes avec une rotative compacte, la CG80 : il est désormais possible de procéder à un étiquetage plus complet, même pour les petites et moyennes entreprises

1984

LE BREVET LE PLUS IMPORTANT

Compacte, rapide, précise et d'une polyvalence inégalée. La CG 84 représente la fleur à la boutonnière de Cavagnino & Gatti, un concentré d’avancées techniques qui est encore de nos jours à la base des solutions à colle froide de CG. Une recette destinée à tous les formats, grâce à une opération de « synthèse d’ingénierie » : pour changer de format, on n’est plus contraint de démonter de nombreux segments de collage, mais un seul composant.

1990

L'ÈRE DE L'AUTOCOLLANT

Le marché se tourne vers les étiquettes autocollantes, en bobines : on passe de la mécanique à l'électronique. Cavagnino & Gatti entreprend des expériences qui mèneront à la création de solutions à l’avant-garde : des étiqueteuses pouvant aller jusqu’à 7 postes d'étiquetage, en mesure d’appliquer des étiquettes sur des formes complexes, sans équipements supplémentaires compliqués.

2000

MP : RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE

Cavagnino & Gatti lance une technique exclusive, qui a pour effet de révolutionner l'étiquetage de qualité et élargit considérablement les solutions d'application possibles. C'est le système de rotation par sellettes programmable MP, avec lequel il est possible de programmer le mouvement de chaque sellette porte-bouteille.

2012

90 MÈTRES PAR MINUTE

On assiste à l’apparition de groupes autocollants YPS, en mesure d'atteindre 90 mètres par minute, avec possibilité de positionnement automatique pour optimiser tous les mouvements. Les axes automatisés sont au nombre de quatre : vertical, horizontal, inclinaison et basculement. On conçoit le système push&pull afin de distribuer les étiquettes en évitant une rupture éventuelle du film de support.

Aujourd'hui

8.000 m2 d'usine, 70 membres du personnel salariés spécialisés, un réseau d'approvisionnement consolidé possédant plus de vingt ans d'expérience, 10.000 machines en service de par le monde, ce qui signifie plus de 3 milliards d'étiquettes appliquées chaque année : Cavagnino & Gatti est l'un des principaux protagonistes dans le domaine des étiqueteuses de précision, alliant expérience et créativité, fiabilité et innovation. Avec l’arrivée dans l’entreprise de la troisième génération de la famille, Ilaria Cavagnino, nous travaillons sur le futur des étiqueteuses, en optimisant les différentes phases d'application, en recherchant davantage de précision et de flexibilité pour obtenir des conditionnements de plus en plus complexes et originaux et en simplifiant l'intervention des opérateurs.
×